Pictomos Image
Art's
FUEL ME


FUEL ME
Août 2008
It's a love song,
With three little holes,
No vaccum, no destiny,
See the orange one where there no mark.
Pictomos vignettes
Vue du ciel : Il faut traverser le pont Williamsburgh, en venant de Manhattan, sur son flanc droit, face au cagnard, pour observer cette vue deliciosa.
Vue du pont : Quartier chinois... stop... smiley en bot de toit... stop... heureux de trôner... stop... au dessous des hommes bridés.
Vue du toit : Toi tu me dis que c\'est un toit qui manque de couleurs. Et je te réponds que tu as raison, mais où est le risque sinon dans les niveaux de gris.
Nuage : Pont de Manhattan, je suis transfuge dans mon subway, je hape les images et les zappent aussi vite, dans un nuage...
Fillette : La mise au point est nécessaire pour immortaliser cette fillette. Ses deux points rejoignent et deviennent balustrades.
No speedy graphito in the métro : Est-ce que Monsieur Olivier RIZZO a trainé ses gêtres dans le subway New Yorkais ou a t\'il basé toute son oeuvre flamboyante sur cette rencontre ? (Message envoyé mais en berne!)
Lézard : Le roi lézard est...
Beauty : Oh my dear, oh my little Tiffany... Why are crying in blue ? What\'s strange your new french maquillage, so yellow ! It reminds me SIN CITY you know...
Transformer et pute à 2 balles : Comment ces 2 machins peuvent s\'accoquiner en plein milieu de New York, sur une façade ?! Sachez préserver vos rêves et vos blagues, le fantasme s\'arrête là où l\'orgasme commence.
STATUE DE LA LIBERTE first : J\'aime le graff\' , le pochoir ou ce collage par rapport à sa vie éphémère. Pour moi c\'est une valeur artistique certaine, l\'artiste choisit de la laisser au vent et au passant assassin, comme l\'est l\'être humain.
STATUE DE LA LIBERTE second : Le temps est là pour abuser de la matière même si l\'homme n\'en passe pas par là. La nature reprend ses droits et la colle perd les siens. La feuille peinte redevient une insoumise poussière.
TAXI DRIVER : I met this Taxi driver in New York City. He was a little mad, driving everywhere, miles after miles, escunchando el senor DAVIS. By Brooklyn to the Queens, he told me that he knows all the secret of big apple : the worms are coming down.
Punchy ! : Round eyes, Knocking down, Right tie, My hand in your face
Gueule : T\'as une sale gueule, Donc tu tires une sale gueule, Va je te comprends je suis pas bégueule, Avec tes binocles, ta tronche de cake est une sacrée tranche de cake.
FUEL ME : It\'s a love song, With three little holes, No vaccum, no destiny, See the orange one where there no mark.
No life no death just sport : Skeleton is not enough, Young teenager as weel, Life is only skate, Skate is good for life.  dedicated to Quentin MADON
Mme Twisto, femme chatte. : Elle joue de son corps, Elle déjoue tous les pièges, Elle aime tous les chats, Elle offre son chaste corps.
La skateuse de diamant : Les cheveux au clair, Le jean bring-bring, La brosse au top départ, Demoiselle en mouvement.
A poil ! : Et si tous les joueurs de football se mettaient à poil et se tenaient la main, c\'est sur le sport serait plus serein.
Melting Pot : Vive le cosmos et ses cosmonautes, Vive le journal cosmopolitan et ses fans, Vive Rousseau et le cosmopolitisme, What a melting pot entre potes !
Nude : This is the skeleton in my dreams, Lovely libertine Moss, Smoked an cracked, She\'s really rock\'n\'roll, isn\'t she ?
Mister Bukowski : Is he the devil ? Does he know hell ? He felt love with white wine and exploded the ass of the world. Oh excuse me it\'s Mister BUSH, i didn\'t recognize him !!!
La bomba latina : Es azul, se cierre los ojos, con el tiempo la pintura se va por la calle, la bomba desaparece, hasta el fin, la desintegracion de la latina.
El viejo : Las cadenas del tiempo elaboran un plano por el viejo : sus piernas retorcidas y su baston avanzan sobre la pared. De verdad se rompe en la caida.
page 1/3 - 54 photos